Accueil / News / Pic de pollution à Paris : stationnement résidentiel gratuit lundi 16 mars

Pic de pollution à Paris : stationnement résidentiel gratuit lundi 16 mars

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Airparif signale un nouvel épisode de pollution au particules fines PM 10 ce lundi 16 mars 2015. La Mairie de Paris a déclenché le plan d’alerte qui comprend les mesures suivantes :

– la gratuité du stationnement résidentiel, qui concourt à réduire les émissions de polluants dans l’atmosphère en incitant les riverains à privilégier les transports en commun.

– l’arrêt de l’utilisation de tous les véhicules municipaux qui ne soient pas strictement indispensables et celui des outils d’entretien non électriques,

– l’envoi de consignes aux encadrants d’activités municipales demandant de limiter des promenades et activités extérieures pour les plus jeunes ou les activités extérieures et sportives intenses (même en intérieur) et les compétitions sportives pour les enfants,

– l’adaptation des activités proposées aux personnes âgées dans les clubs municipaux et dans les EHPAD (privilégier les activités calmes, proscrire celles qui pourraient faire respirer des solvants/dissolvants (atelier de peinture,…), le personnel de ces structures est particulièrement attentif aux signes de gêne ou de détresse respiratoire, de même que les agents qui interviennent au domicile des personnes âgées. Les aides à domicile prenant en charges les personnes âgées isolées ont été mises en alerte afin de signaler les usagers souffrant d’insuffisance respiratoire,

– la diffusion des messages de prévention sanitaire renforcée sur les panneaux lumineux et paris.fr,

– la limitation de la vitesse maximale sur certaines voies :
– 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h
– 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement
limitées à 110 km/h
– 70 km/h sur les portions d’autoroutes, de voies rapides et de routes
nationales et départementales normalement limitées à 90 km/h
– 60 km/h sur le boulevard périphérique à Paris

Il est par ailleurs recommandé aux enfants et aux personnes sensibles de privilégier les activités calmes et de respecter scrupuleusement les traitements médicaux en cours :

– Éviter les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou à l’intérieur ;
– En cas de gêne respiratoire ou cardiaque inhabituelle, consulter votre médecin ou pharmacien ;
– Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement doit être adapté ;
– Si vous sentez que vos symptômes sont moins gênants quand vous restez à l’intérieur, privilégier des sorties plus brèves que d’habitude ;
– Éviter de sortir en début de matinée et en fin de journée et aux abords des grands axes routiers ;
– Reporter les activités qui demandent le plus d’effort.