Accueil / News / Sables bitumineux : le Canada et les lobbies pétroliers font pression

Sables bitumineux : le Canada et les lobbies pétroliers font pression

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Un comité d’experts de la Commission européenne a refusé d’approuver, jeudi 23 février, un amendement à la Directive sur la qualité des carburants (DQC), qui aurait été défavorable à l’exploitation du pétrole issu des sables bitumineux, classant ces derniers dans une catégorie très polluante. Sont alors évidemment au créneau le Canada, producteur majeur de sables bitumineux, et plusieurs grandes compagnies pétrolières notamment Total, BP ou encore Royal Dutch Shell, qui ont investi dans les sables bitumineux canadiens. Et qui ont fait campagne à Bruxelles contre ce projet de législation européenne, en discussion depuis 2008. « Les sables bitumineux sont les carburants les plus polluants au monde (…) Les ministres [européens] doivent faire front face à l’industrie pétrolière et les bannir d’Europe », a déclaré Franziska Achterberg, de l’ONG Greenpeace.