Accueil / News / Santé. La sécurité sanitaire des aliments n’est pas assez bien assurée à domicile

Santé. La sécurité sanitaire des aliments n’est pas assez bien assurée à domicile

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

La Journée Mondiale de la Santé, organisée ce 7 avril 2015 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), sera cette année focalisée sur la sécurité sanitaire des aliments à domicile, thème que l »ANSES ( Agence française de sécurité des aliments ) a retenu comme une priorité. En 2012, 33 % des foyers de toxi-infections d’origine alimentaire déclarés en France sont en effet survenus dans le cadre familial.

De multiples micro-organismes (bactéries, virus, parasites) comme les salmonelles, les campylobacters, certains Escherichia coli, les virus hépatiques ou les Anisakis, peuvent contaminer les aliments et provoquer des maladies. Cela s’explique en partie par le fait que les pratiques alimentaires changent. Ainsi, par exemple, les plats à base de viande et de poisson crus (tartares, carpaccio), marinés ou préparés à la japonaise, sont de plus en plus consommés.

En outre, précise l’Anses, « à côté des risques connus, il convient de rester vigilant face à des risques potentiels émergents liés aux perturbateurs endocriniens, aux phénomènes d’effet cocktail provoqués par plusieurs substances, ou à la co-exposition à différents produits dont les nanomatériaux ».

A l’occasion de cette journée du 7 avril , l’ ANSES va rappeler sur son site www.anses.fr les gestes simples à mettre en oeuvre dans la cuisine pour éviter les intoxications alimentaires, et faire des recommandations pour bien ranger le réfrigérateur, préparer et conserver les biberons des nourrissons dans les meilleures conditions, ou encore profiter du barbecue en toute sécurité.