Accueil / Articles / Environnement / Novembre : Mois de l’économie sociale et solidaire
entreprisepédagogie

Novembre : Mois de l’économie sociale et solidaire

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Le 1er novembre marque le début de la troisième édition nationale du Mois de l'économie sociale et solidaire organisée par les Chambres régionales de l'économie sociale. L'économie sociale et solidaire : un secteur en pleine croissance en France, qui mérite d'être regardé de plus prêt.

Des fruitières de Juras, première coopérative agricole de lait, aux entreprises de commerce équitable telle qu’Alter Eco, innovations et statuts juridiques ont permis au secteur de l’Economie sociale et solidaire (ESS) de se développer.

Aujourd’hui, l’ESS représente 2 millions de salariés et plus de 200 000 établissements employeurs (soit 9 % des entreprises) en France. Ces entreprises intègrent dans leur organisation et dans leur fonctionnement des principes de démocratie, d’innovation et de développement durable.

L’économie sociale et solidaire (ESS) a en effet pour vocation d’initier un modèle d’économie alternatif. Elle réunit en son sein des sociétés de type mutuelles, associations, coopératives, fondations ou encore structures d’insertion autour de principes communs qui veulent concilient performance économique et utilité sociale.

Dans une entreprise ESS, les salariés sont à la fois les associés actionnaires et les travailleurs. Les bénéfices dégagés sont prioritairement destinés au développement de l’activité puisqu’il n’y a pas d’actionnaire à rémunérer. Enfin, les fonds propres  » de propriété collectives  » ne sont pas partageables.

Organisé par les Chambres Régionales de l’Economie Sociale et Solidaire, le Mois recense quelques 1 200 manifestations partout en France à destination du grand public. Pour découvrir le programme rendez-vous sur le site Internet : www.lemois-ess.org

 » Si l’objectif de cette mobilisation est de valoriser et mobiliser les acteurs du secteur, elle est, avant tout, une occasion de sensibiliser le grand public sur cette autre façon de concevoir l’économie « , affirment les organisateurs de l’évènement.

Alicia Muñoz

Info+

Social Business, entreprenariat social, économie sociale et solidaire : comment s'y retrouver dans cette foultitude de concepts?

L'entreprenariat social se définit comme " un mouvement de personnes qui se retrouvent sur des valeurs, des pratiques et la volonté de construire une économie humaine qui réponde efficacement aux besoins de la société : emploi, santé, éducation, dépendance, logement, alimentation, etc. "

A la différence des sociétés de l'ESS, il s'agit d'entreprises privées à actionnaires. C'est un mouvement pragmatique qui s'inscrit dans la continuité du modèle capitaliste actuel. Le concept de Social Business s'en rapproche fortement. Inventé par Muhammed Yunus, il désigne des entreprises dont la finalité est aussi de résoudre " une problématique sociale ou sociétale ". Il ne s'agit pas d'être en opposition avec le capitalisme, mais de construire une entreprise différente, non pas dans sa forme, mais dans ses buts.

Partagez cet article