Accueil / Articles / Politique et économie environnement / Pollution sonore : nouveaux projets de réduction du bruit autour des aéroports parisiens
Pollution

Pollution sonore : nouveaux projets de réduction du bruit autour des aéroports parisiens

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Ministre de l’Écologie et du Développement durable vient d’annoncer dans un communiqué qu’elle mettra en service le dispositif de relèvement de 300 mètres des trajectoires pour Paris-Orly et pour la configuration face à l’Ouest de Paris-Charles de Gaulle et du Bourget, dès l’automne 2011.

Les projets avaient reçu les avis favorables des enquêtes publiques, des différentes Commission consultatives de l’environnement (CCE) et de l’Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires (ACNUSA) ce mois de juin.

Ces relèvements permettront ainsi de réduire de moitié les nuisances sonores, et de 60% les personnes exposées à un bruit supérieur à 65 décibels (à titre de référence, le passage d’un gros camion génère un bruit de 90 décibels).

En parallèle le dispositif d’aide à l’insonorisation va être renforcé pour les deux prochaines années : les populations impactées bénéficieront d’une prise en charge à 100% de leurs travaux d’insonorisation au lieu de 80% à 95% à ce jour. Cette mesure va enfin ouvrir l’accès des ménages les plus modestes au droit à l’insonorisation.

 » La réduction des nuisances sonores aériennes est une priorité de mon action  » a précisé NKM qui réfléchit à d’autres mesures en matière d’insonorisation comme l’élargissement de l’éligibilité géographique des bénéficiaires de ces aides ; l’ extension à de nouveaux types de locaux (bâtiments publics tels les mairies, les bibliothèques, …), ou encore la réduction des délais de traitement des demandes.

H de M

Partagez cet article