Accueil / Articles / Eco tourisme et loisirs nature / Salon de l’aviation verte : l’aérien s’engage sur la piste écologique
événementtransports

Salon de l’aviation verte : l’aérien s’engage sur la piste écologique

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Fruit d'une réelle prise de conscience et d'un profond changement de mentalité, le développement de la mobilité durable - dont l'aviation verte est partie intégrante - donne lieu à de multiples informations et introduit des concepts technologiques novateurs et souvent complexes. Pour permettre à tout un chacun de s'y retrouver et d'appréhender la réalité de ce secteur en pleine évolution, la 2ème édition du Salon de l'Aviation Verte se tiendra du 18 au 20 juin 2010 au Bourget.

Aviation : le défi écologique

Au programme : stands, ateliers pédagogiques, conférences, exposition statique, animations, pôle R&D et projets d’études, ainsi qu’un premier meeting aérien écologique.

Organisé par le Musée de l’Air et de l’Espace sur l’aéroport de Paris-Le Bourget, le salon a reçu le soutien de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) dont le Directeur, Patrick Gandil, a souhaité que  » cette Aviation Verte au Bourget devienne un rendez-vous dont le plan de vol sera celui des améliorations environnementales et le bilan des mesures prises « .

A lire aussi : Le secteur aérien s’engage sur des objectifs de réductions des gaz à effet de serre

Le premier meeting aérien « zéro emission »

Première mondiale, le salon de l’Aviation Verte proposera un programme de démonstrations en vol qui, en privilégiant les motorisations électriques et le vol non motorisé, obtient un bilan carbone (quasi) neutre.

A lire aussi : Calculez l’impact environnemental de votre trajet en avion

Les engins « Zéro Emission » à découvrir :
• Dirigeable solaire et à hydrogène
• Paramoteur électrique
• ULM électrique et à hydrogène
• Avion léger électrique, à hydrogène et solaire
• Planeur
• Aile delta
• Parapente
• Modèles réduits électriques

Les solutions de transition à découvrir :
• Moteur à cycle diesel
Biocarburant
• Hélice plus silencieuse

Des animations viendront ponctuer le programme : démonstrations
de modèles réduits électriques, fly-in de motoplaneurs…

Réduire l’impact du transport aérien

26 000 avions de transport en 2009… 50 000 en 2020 ?

Conscients que la réduction de l’impact de leurs activités fait désormais partie des préoccupations majeures de leurs clients et usagers, les industriels, compagnies aériennes et organismes de recherche s’emploient à trouver des solutions.

Les dernières innovations technologiques sont :

• Utilisation de nouveaux matériaux plus légers
• Conceptions et dispositifs aérodynamiques inédits
• Réduction de la consommation d’énergie à bord des avions
• Développement de moteurs à meilleur rendement
• Emploi de produits à moindre impact écologique
• Essai de carburants alternatifs

Pour une gestion durable des opérations, les nouveaux objectifs sont:

• Procédures au sol et en vol plus efficaces
• Réduction de la masse à vide des avions
• Optimisation du trafic aérien mondial
• Recyclage des appareils et emploi de produits recyclés
• Nouvelle règlementation prenant en compte l’écologie

Pour l’améliorations des infrastructures, les compagnies aériennes prévoient :

• Mise aux normes écologiques des aéroports
• Utilisation de véhicules aéroportuaires sans émission
• Nettoyage des appareils avec des produits biodégradables
• Récupération et traitement du liquide de dégivrage
•Utilisation de l’électricité aéroportuaire au lieu des moteurs auxiliaires

Préparer l’aviation de l’après-pétrole

Les sports et loisirs de l’air concilient performance et respect de l’environnement avec des machines totalemement innovantes présentées sur le marché et qui deviennent des « démonstrateurs ».

L’aviation générale a elle aussi engagé sa  » mutation écologique  » en privilégiant notamment la mise en oeuvre d’énergies alternatives. Industriels, associatifs ou individuels, de nombreux programmes sont développés et font apparaître dans le ciel une toute nouvelle génération d’appareils.

Champions de la performance énergétique et du respect de l’environnement, le plus souvent parfaitement silencieux, ces  » nouveaux oiseaux  » électriques, solaires, aux biocarburants de 2ème génération ou encore à hydrogène permettent non seulement de se réconcilier avec la planète mais aussi avec les riverains des aérodromes et les opposants à la pratique des loisirs aériens.

Ballon, dirigeable, paramoteur, ulm, avion léger, hélicoptère, drône : tous les types de machines ont désormais leurs specimens  » verts « .

Passionnés d’aviation et écocitoyens auront ainsi l’opportunité de découvrir les précurseurs de l’aviation de demain au gré de leurs déambulations sur le tarmac lors de ce salon de l’aviation verte.

Sur la piste du futur

Design révolutionnaire aux lignes épurées, performances époustouflantes gommant les distances, impact environnemental proche de zéro : l’avion de demain nourrit de nombreuses espérances.

Sous la pression écologique, constructeurs, ingénieurs, cherchercheurs et étudiants s’attachent à résoudre l’équation paradoxale : comment accompagner l’inévitable croissance du transport aérien tout en diminuant les émissions et nuisances ? Nés de la modélisation 3D, de nombreux projets illustrent ces pistes de recherches futuristes. Mais lesquels sortiront véritablement du domaine de la science-fiction ? Et à quelle échéance ?

Stella Giani

Info+

DATES : Du vendredi 18 au dimanche 20 juin 2010

HORAIRES : Espaces d'exposition de 10h à 18h
Démonstrations en vol de 12h à 15h

Pour plus d'informations : www.aviation-verte.org

Partagez cet article