Accueil / Articles / Politique et économie environnement / Ultimatum climatique, Bioaddict donne la parole aux jeunes : "Mr Borloo, écoutez-nous…"
enfantsévénementlois

Ultimatum climatique, Bioaddict donne la parole aux jeunes : "Mr Borloo, écoutez-nous…"

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

La Rédaction du journal www.bioaddict.fr s'est associée avec le collège Soeur Rosalie à Paris afin de donner la parole aux élèves et de transmettre leurs idées pour un monde plus vert à Mr Borloo.

Ultimatum climatique, Bioaddict donne la parole aux jeunes : « Mr Borloo, écoutez-nous… »

Une opération de sensibilisation des jeunes à l’écologie a été lancée il y a deux semaines par l’équipe de rédaction de www.bioaddict.fr. Ainsi, toute la classe de 4ème D du Collège Soeur Rosalie (Paris, 5ème) a planché pendant 1 heure sur un devoir de français, dont le sujet était le suivant :

« Le Ministre de l’écologie,Monsieur Borloo , souhaite consulter les jeunes de 13 ans, afin de rendre notre monde plus sain et plus agréable à vivre. Rédigez une lettre dans laquelle vous lui ferez part de trois propositions concrètes et précises, qui vous tiennent à coeur. Ces propositions peuvent concerner votre environnement immédiat ou, de façon plus large, la planète. Vous donnerez des exemples pour illustrer vos propositions. »

Notre équipe de rédaction a ainsi consulté les copies, en complément des notes de leur professeur de Français, et séléctionné les meilleurs idées.

Christina Vieira, la directrice du journal www.bioaddict.fr, s’est rendue au collège Soeur Rosalie lundi dernier, afin de rendre les copies aux élèves et de les féliciter pour leur implication et leurs idées.

Nous attendons maintenant les copies des classes de 2sd et de 1ère avec impatience!

Les propositions des élèves

14 propositions ont été sélectionnées par l’équipe de rédaction de www.bioaddict.fr.

Les propositions à l’école

– apprendre à faire le tri sélectif dans les écoles en installant des poubelles afin de créer l’habitude de trier les déchets dès le plus jeune âge ( Jeanne Gauthier )

– éviter le gaspillage du papier en utilisant moins de livres et moins de cahiers pour les cours. « Souvent, nous ne finissons pas nos cahiers et nous les jetons à la fin de l’année à moitié utilisés. Peut-être pourrions-nous en utiliser un seul pour deux matières. » ( Shad de Bary )

– équiper les écoles avec des récupérateurs d’eau de pluie et des panneaux solaires.  » Nous pourrions ainsi mieux connaître les énergies renouvelables et faire des économies dans toutes les écoles de France. » ( Apolline Mertz )

– équiper les écoles et les classes de radiateurs qui s’allument tout seuls en fonction de la température pour éviter les gaspillages de chauffage et d’électricité ( Flavie Dubois-Pelerin )

– avoir des potagers dans les écoles pour apprendre aux enfants à jardiner et à mieux connaître les fruits, les légumes et le cycle des saisons ( Mathilde Mignier )

Les propositions pour la société

– créer des journées écologiques et anti-pollution en France.  » Ce serait une journée où chacun ferait l’effort de ne pas prendre sa voiture, de trier tous ses déchets, de ne pas prendre de bain et d’économiser l’électricité par exemple. Comme la journée de la fête de la musique, on pourrait créer la journée de la fête de l’écologie en parallèle à la journée mondiale de l’environnement. » ( Apolline Mertz )

– interdire la distribution des sacs plastiques non recyclés dans les épiceries ou encore les supermarchés ( Tristan Alizond )

– décider d’un seul logo européen et d’une seule étiquette pour mieux reconnaître les produits bio quand on fait ses courses ( Nathan Koskas )

– faire des campagnes de communication dans les écoles et dans toute la France avec des astuces écologiques pour sensibiliser plus de gens ( Jennyfer Ruchaud )

– freiner l’utilisation des emballages utilisés pour les produits de grande consommation « Certains paquets de gâteaux contiennent des emballages individuels en plastiques en plus du packaging en carton. Quel gaspillage! En plus, l’emballage n’est même pas en matières recyclées. » ( Anaïs Clertant )

– utiliser l’eau de pluie et la traiter pour en faire de l’eau potable ( Margaux Bourdois )

– pour économiser l’eau potable : avoir deux robinets d’eau dans les maisons : un robinet d’eau potable pour boire et une autre arrivée d’eau non potable (eau de pluie par exemple) pour faire la vaisselle ou les lessives ( Margaux Bourdois et Kathleen Kouyaté )

– mieux contrôler les cuves des bateaux dans les ports pour éviter qu’ils ne dégazent en mer ( Robin Muniglia )

– prévoir plus de contrôles et d’amendes pour les gens qui jettent les papiers par terre (Hélène Bache).

Encore bravo à tous les élèves de la classe des 4ème D du collège Soeur Rosalie pour leur implication écologique, leur dynamisme et leurs bonnes idées !

L’équipe de rédaction

Vous aussi, donnez vos idées et proposez vos lois sur notre forum : rubrique Réglementations, proposez vos lois

Toutes vos propositions seront étudiées et sélectionnées pour le prochain Parlement Européen des Entrepreneurs d’avenir, qui se tiendra en 2010, afin d’être soumises aux responsables politiques.

Enfin l’école sort de ses quatre murs!

Mme Czech- Vieira, le professeur de Français de la classe de 4ème D, nous livre ses impressions d’enseignante sur cette opération :

« Les élèves ont été surpris et intrigués dans un premier temps, lorsque je le leur ai annoncé le sujet et le projet de diffusion de leurs idées dans votre journal. Ils m’ont plusieurs fois demandé si c’était « pour de vrai ». Là, leur devoir de Français prenait une autre dimension et devenait l’occasion pour eux de s’exprimer et de sortir des quatre murs de l’école. Leur motivation s’est tout de suite faite sentir.

Je peux dire qu’ils sont très fiers que la Rédaction d’un journal s’intéresse à leurs idées et lise leurs copies. La double correction par le professeur et votre Rédaction est très intéressante. Le fait que je ne sois pas la seule à les noter permet de les valoriser par rapport à leur réflexion propre. Ces deux appréciations sont extrêmement importantes et très complémentaires.

Oui, je peux dire qu’ils étaient très fiers que l’on s’intéresse à eux, que leurs idées soient entendues, prises au sérieux et diffusées. Vous savez, les enfants n’ont pas souvent la parole…

Après remise des copies et des notes, la présentation du journal par la dirigeante et leur participation à une discussion sur l’écologie les a vraiment intéressés. Ils ont participé avec beaucoup de pertinence et de sérieux. Ce projet a permis de réaliser un cours très original en prise directe avec la vie. Allier le cours de Français à un sujet de société aussi important est extrêmement motivant et intéressant, pour moi, comme pour eux.

Les élèves sont maintenant très intrigués de savoir si leurs idées seront transmises au Ministre et de lire les réactions des lecteurs de votre journal. Ils ont hâte d’entendre ce que les autres classes de notre lycée ou d’autres établissements vont dire aussi.

Avec ce projet, ils m’ont dit qu’ils ont l’impression d’avoir l’opportunité de participer à la construction d’un monde nouveau, le monde dans lequel ils vont vivre, et c’est très touchant à entendre. Et, vous savez, les enfants ont beaucoup de bonnes idées dont on devrait s’inspirer plus souvent… »

Partagez cet article