Accueil / Articles / Eco tourisme et loisirs nature / Vu du ciel : Yann Arthus-Bertrand présente les Héros de la nature au Sénégal ce soir sur France 3
événementpédagogie

Vu du ciel : Yann Arthus-Bertrand présente les Héros de la nature au Sénégal ce soir sur France 3

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Pour ce nouveau numéro de "Vu du Ciel", Yann Arthus Bertrand parcourt le Sénégal à la rencontre d'hommes et de femmes qui dédient leur vie à la préservation de l'environnement. Il présente notamment Haïdar El Ali, surnommé le Cousteau du Sénégal.

Un des immenses enjeux écologiques du pays est le poisson et l’écosystème de la mangrove qui est, comme dans bien d’autres parties du monde, extrêmement menacée.

Dans ce deuxième volet de  » Vu du Ciel  » consacré aux Héros de la nature, Yann Arthus-Bertrand nous emmène au Sénégal à la rencontre d’un homme qui l’a beaucoup impressionné : Haidar El Ali , un Sénégalais à la personnalité rayonnante qui dédie sa vie à la préservation des ressources naturelles de son pays.

Elu par le quotidien  » le Monde  » comme l’un des 100 écologistes les plus actifs de la Planète, il a ainsi crée la première réserve marine protégée du pays avec l’aide et le soutien des populations locales.

Il reboise également la mangrove et pour y parvenir, il a mobilisé des milliers de sénégalais qui, avec lui, ont planté plus de 30 millions de palétuviers en 2009…

Son objectif pour 2010 : planter 100 millions de palétuviers – une première dans le Monde ! – avec l’aide de plusieurs centaines de villages de Casamance. Pour convaincre les populations de l’utilité précieuse de la mangrove, il sillonne ainsi le pays avec un camion-cinéma qui projette chaque soir dans un village différent un film expliquant les bienfaits écologiques et les avantages économiques de cet écosystème menacé.

 » Le monde entier parle trop, alors qu’il faut agir « , répète Haidar El Ali en constatant les premiers effets du réchauffement climatique le long des côtes et les dégats provoqués par la surpêche industrielle.

Etant un ancien plongeur professionnel, Haidar El Ali lutte aussi contre la surpêche. Les chalutiers étrangers vident en effet peu à peu les fonds poissonneux sénégalais et causent une nette diminution des ressources halieutiques.

La pêche, qui est l’un des premiers secteurs économiques du pays, connaît aujourd’hui une crise majeure, forçant nombre de pêcheurs des côtes à migrer vers Dakar ou à embarquer sur des pirogues de fortune en direction de l’Europe.

Haidar El Ali met ainsi en place dans les principaux ports du pays une nouvelle organisation de la pêche en formant les pêcheurs à une meilleure gestion des prises, basée sur le respect des cycles de reproduction des différentes espèces.

Dans ce reportage, Yann Arthus-Bertrand présente également France Gall et l’association  » Action Ecole  » à Dakar, ainsi que le parc naturel du Djouj au nord de Saint Louis du Sénégal.

D’autres héros de la nature seront encore présentés en France, à l’île Maurice et en Grande-Bretagne.

Voici donc un reportage à ne pas rater ce soir à 20h35 sur France 3.

Pour plus d’informations, consultez le site de France 3.

Stella Giani

Partagez cet article