Bioaddict



reportage

Dossier spécial mariage écolo, éthique et bio : tous nos bons plans

 
DOSSIER SPECIAL

Les bouquets de mariée et les fleurs qui servent à la décoration de l'église et du lieu de réception sont loin d'être écolos. Les fleurs coupées ont un lourd impact sur l'environnement et les Hommes.

Elles viennent principalement de fermes de pays en développement qui gaspillent à outrance de l'eau, utilisent massivement des pesticides et autres intrants chimiques nocifs et dangereux aussi bien pour l'environnement que pour les salariés souvent exploités. Quand les pulvérisateurs de pesticides ont terminé leur travail, l'air reste empoisonné pendant plusieurs heures. Dans certaines plantations, les femmes doivent retourner travailler moins d'une heure plus tard risquant ainsi de développer des troubles respiratoires, cardiovasculaires et nerveux. Et parfois même des cancers.

L'Union Européenne consomme plus de 50 % des fleurs coupées produites dans le monde. La rose, que l'on retrouve principalement dans les bouquets de mariage, est le principal produit échangé et représente 50 % des actes d'achat en fleurs coupées des français. Les principaux pays fournisseurs de cette fleur en France sont les Pays-Bas, l'Équateur, le Kenya, l'Inde et Israël. Les roses sont donc transportées en avion puis en camion, autant dire qu'un seul bouquet engendre beaucoup d'émissions de C02 !

Néanmoins, malgré le transport, la production africaine aurait une empreinte carbone bien moins lourde sur l'environnement que sa concurrente européenne. Selon une étude de l'Institut de management des ressources naturelles de l'université de Cranfield (Grande-Bretagne) de 2007, les exploitations néerlandaises émettent près de 6 fois plus de gaz à effet de serre que les fermes du Kenya. En cause : le chauffage des serres puisque les fleurs ont besoin de beaucoup de lumière et de chaleur pour pousser. Sans compter qu'après la récolte, les fleurs ont besoin d'être réfrigérées en permanence !

On privilégie donc les fleurs non coupées, équitables, bio, locale et de saison !

Des fleurs bio, garanties sans pesticides et sans biocides

Malheureusement elles sont difficiles à trouver. Les magasins Botanic s'inscrivent dans cette démarche de développement durable. Anciennes, à fleurs simples ou doubles, grimpantes ou miniatures, chaque variété aura sa place. Profitez-en pour venir chercher des conseils, des idées et très certainement les rosiers de vos rêves pour ensuite en faire un joli bouquet de mariée ! D'autant que Botanic privilégie des variétés odorantes, florifères et résistantes aux maladies.

Renseignez-vous sinon auprès des Jardins de Cocagne qui sont des jardins biologiques collectifs à vocation d'insertion sociale et professionnelle. Ils accueillent des hommes et des femmes de tout âge, en situation précaire (allocataires du RMI, sans revenus, sans domicile, chômeurs de longue durée, n'ayant jamais travaillé.) et rencontrant des difficultés d'ordre professionnel, social ou personnel.

" Fleurs de Cocagne " est un nouveau concept de ces jardin d'insertion reposant sur la production et la distribution de fleurs, cultivées selon le cahier des charges de l'agriculture biologique, principalement à un réseau d'adhérents. Le premier Jardin " Fleur de Cocagne " a vu le jour en 2006 à Avignon, porté par l'Association Semailles. Aujourd'hui, un autre Jardin "Fleurs de Cocagne" est en expérimentation à Saint-Pierre de Boeuf (Loire), porté par l'association Terre-Ferme. Si vous habitez dans les parages, plusieurs formules vous sont proposées, notamment un abonnement donnant droit à un bouquet par semaine... Un bouquet qui pourrait bien devenir celui de votre mariage !

Sinon pensez à demander à votre AMAP où rendez-vous sur votre marché biologique.

Des fleurs équitables labellisés Fairtrade-Max Havelaar

Elles sont cultivées et commercialisés en conformité avec les standards internationaux de FLO (Fairtrade Labelling Organizations International), les cahiers de charge du label.
Ces derniers définissent les conditions dans lesquelles les producteurs cultivent, s'organisent et vendent leur récolte. Les standards englobent les 3 piliers du développement durable : social, économique et environnementale.

N'hésitez pas à demander à votre fleuriste d'où viennent les fleurs qui serviront à votre bouquet ou à votre décoration. Les roses labellisées Max Havelaar viennent du Kenya, de la Tanzanie, du Zimbabwe, de l'Équateur, de la Colombie et d'Inde. En tout, ce sont plus de 30 000 travailleurs qui bénéficient des conditions du commerce équitable, dans 43 fermes.

Où trouver trouver ces fleurs ? Elles sont distribuées dans les jardineries Truffaut, les enseignes Happy (enseigne de Monceau Fleurs) et Rapid'Flore, sur les sites de Rosavenir, Bebloom, un Eté à la campagne ou encore par le grossiste Ethiflora qui importe et commercialise uniquement des roses issues du commerce équitable. Carrefour propose aussi des "roses équitables" de l'ONG Panda Flowers, labellisées Max Havelaar.

Si vous ne trouvez pas de leurs Max Havelaar près de chez vous, Entrefleuristes.com propose des fleurs solidaires.

Cependant, certains voient d'un mauvais oeil la démarche Max Havelaar, qui propose des fleurs disponibles été comme hiver. Ils verront la production saisonnière locale comme une solution.

Des fleurs de saison cultivées localement

Privilégiez les fleurs à bulbes cultivées en plein air une partie de la saison, comme les tournesols en été, les chrysanthèmes en automne. Cela permettra de réduire de 10 fois la consommation d'énergie. Si vous composez votre bouquet avec des narcisses (attention, ces fleurs flétrissent assez vite tout comme les tulipes et les iris) et des muscaris, vous pourrez ensuite replanter les bulbes dans votre jardin afin que les fleurs réapparaissent l'année suivante.

Bon plan : partez composer votre bouquet de mariée selon vos fleurs préférées en les cueillant vous-même à la Ferme de Gally, à Saint-Cyr l'Ecole, à 20 minutes de Paris (78). Située en périphérie de zone urbaine, la cueillette de Gally assure des fleurs cultivées de manière raisonnée (rotation des cultures, utilisation du compost et fumier en épandage, favorisation de la biodiversité, utilisation d'auxiliaires de cultures, contrôle du seuil critique de ravageurs). Actuellement, ce sont les tulipes qui sont à cueillir. Des tulipes qui engendrent à coût sûr moins d'émissions de CO2 que celles des Pays-Bas !

Approfleurs.com commercialise sinon uniquement des fleurs cultivées dans le Var.

Mais la meilleure des fleurs locale est celle de votre jardin. Si vous avez la chance d'en avoir un, cliquez sur le site Deco-fleurs ; vous aurez des idées pour savoir comment fabriquer votre propre bouquet dans lequel vous pourrez ajouter des feuilles, des pommes de pin ou des branchages de votre jardin.

A vous de faire votre choix pour un bouquet de mariée plus bio !