Bioaddict



Écolos à mort...avec des cercueils et des urnes en carton biodégradable !


Sommaire
1 - Des cercueils écolos pour une mort plus verte
2 - Un cercueil en carton aux motifs personnalisables
3 - L'urne biodégradable qui donne naissance à un pin d'Alep
Publié Le 17 Mars 2010 à 18h20
 
Après les cercueils écolos en bois issus de forêts gérées durablement et en matières naturelles, des sociétés de pompes funèbres commercialisent des cercueils ou des urnes en carton 100 % biodégradable et même personnalisables. Pour tous ceux et celles qui veulent faire un dernier geste pour l'environnement !
Selon une étude réalisée par la SOFRES en mars 2008, 36 % des familles se sont déclarées sensibles à la protection de l'environnement et considèrent que le secteur de la mort fait partie aussi des préoccupations de la planète.

En Angleterre (il existe 200 cimetières "naturels" au Royaume-Uni), Suisse, Italie ou encore Finlande, l'idée d'enterrer ou d'incinérer ses proches dans des cercueils "écologiques" n'est pas saugrenue. En France, cela peut paraître encore surprenant même si depuis quelques années les cercueils "verts" ont fait leur apparition. Pompes Funèbres Général (PFG) ou Le Choix Funéraire en proposent déjà.

Le cercueil en bois issu de forêts durablement gérées

Le Choix Funéraire, numéro deux des réseaux de pompes funèbres, a lancé sa gamme de cercueils "éco-conçus". Le cercueil de cette entreprise est fait à 80 % de bois de chêne issu de forêts durablement gérées, le capiton est en matières naturelles (coton non traité, ouate, amidon de maïs..) et d'origine renouvelable, la finition est sans solvant, avec un vernis qualifié Eco label, et les poignées sont en bois pour faciliter la biodégradabilité.

Ce cercueil éco-conçu, aux prix de 1 500 euros environ, permettrait selon Le Choix Funéraire de réaliser des gains de 48 % sur la pollution atmosphérique, 30 % sur la pollution des eaux, 19 % sur la consommation des ressources et de l'énergie.

Des arguments à ne pas négliger lorsque l'on sait par exemple, selon un rapport de l'Agence de l'environnement, que les crémations étaient responsables en 1999 de 15,7 % des émissions de mercure dans l'atmosphère britannique et de 11 % des émissions de dioxine. Ce rapport prévoyait même un bond de 60 % d'ici 2020.

Outre ces cercueils " écologiques " en bois, les cercueils en carton homologués arrivent sur le marché.