Bioaddict



Les aliments irradiés sont- ils dangereux pour la santé ?


Sommaire
1 - A quoi sert l'irradiation ?
2 - Les aliments traités par ionisation
3 - Quels effets sur la santé ?
4 - Des produits bio irradiés ?
Publié Le 18 Juin 2009 à 16h33
 
La réglementation s'appuie sur la directive 1999/2/CE du 22 février 1999 et son décret de transposition en droit français, le décret n°2001-1097 du 16 novembre 2001 relatif au traitement par ionisation des denrées destinées à l'alimentation de l'homme et de l'animal. Un arrêté en date du 20 août 2002 fixe une liste des catégories de denrées pour lesquelles le traitement ionisant est autorisé.
En France, on trouve comme produits ionisés: les épices, les herbes aromatiques surgelées, les oignons, l'ail, les échalottes, les légumes et fruits secs, flocons et germes de céréales , farine de riz, gomme arabique, viande et abats de volaille, cuisses de grenouilles congelées, sang séché et plasma, blanc d'oeufs , crevettes surgelées ou congelées, décortiquées ou étêtées, caséïne, caséïnates, l'ovabulmine, ces trois derniers produits étant des additifs.


La mention " traité par ionisation " ou " traité par rayonnements ionisants " est obligatoire sur les emballages des produits ionisés au sein de l'Union Européenne (article 6 de la directive 1999/2/CE).
Néanmoins, les contrôles sont rares, la réglementation n'est pas forcément respectée et les consommateurs français ne peuvent pas vraiment savoir s'ils mangent des aliments irradiés ou pas.

En 2006, dix-huit États membres ont déclaré avoir effectué des contrôles sur des denrées alimentaires mises sur le marché. Trois États membres ont fait savoir à la Commission qu'ils n'avaient pas effectué de contrôles au cours de la période couverte par le présent rapport.
Au total, 6 386 échantillons de denrées alimentaires ont été analysés en 2006. Il est apparu que 3,3 % des produits mis sur le marché avaient été irradiés illégalement et/ou n'étaient pas étiquetés correctement.

En France, six unités sont agréées pour le traitement par ionisation de denrées alimentaires. Plus de 3000 tonnes d'aliments ont été irradiés en 2006. 216 échantillons ont été analysés; 32 échantillons se sont révélés irradiés et étaient incorrectement étiquetés.
(source : Rapport de la Commission sur le traitement des denrées alimentaires par ionisation pour l'année 2006; Journal officiel de l'Union européenne du 06.11.08)

La Commission Européenne attend donc " des États membres qu'ils continuent à axer les contrôles sur ces produits et qu'ils prennent les mesures appropriées. "