Bioaddict



événement

The Cove, la Baie de la Honte : le massacre des dauphins présenté par Luc Besson


Sommaire
1 - The Cove, la Baie de la Honte : le massacre des dauphins présenté par Luc Besson
2 - Sensibiliser le monde au terrible sort de ses animaux
3 - Une viande empoisonnée au mercure
Publié Le 10 Septembre 2009 à 05h59
 
C'est la démarche du film pour lequel Ric O'Barry s'est heurté à l'hostilité de la police locale et des pêcheurs. Mais avec son équipe de choc composée de cadreurs et preneurs de sons sous-marins, océanographes et plongeurs en apnée, ils ont réussi à mener leur opération secrète et à rapporter des images interdites de la petite baie isolée... The Cove n'est pas un documentaire classique, c'est d'abord un film d'investigation journalistique.

The Cove a remporté le Prix du Public au Festival de Sundance en 2009 puis le Prix du Public au Hot Docs Canadian International Documentary Festival, au Newport Beach Film Festival et au Seattle Internationnal Film Festival. Il a également été sélectionné pour le 35ème festival du cinéma américain de Deauville qui se déroule actuellement.

La chasse aux dauphins

Elle sert non seulement pour la capture d'animaux vivants destinés aux parcs d'attraction marins et aquariums, mais aussi à la consommation de viande . Or cette viande contient de nombreux produits toxiques comme le mercure et des produits chimiques chlorés dangereux pour la santé.

Dans les zones côtières, les dauphins sont capturés à l'aide de filets dérivants. Ils sont attirés dans des cages grâce à des explosions qui pertubent leur sonar et les font paniquer. Une fois piégés dans les filets, les vétérinaires et les dresseurs choisissent ceux qui peuvent être achetés (plus de la moitié des dauphins en captivité meurent avant deux ans). Les autres sont tués avec des lances, des couteaux et des crochets. Au large, on les tue plutôt avec des harpons.

On trouve plusieurs espèces à Taiji ; les Tursiops, le dauphin bleu et blanc, le dauphin tacheté et le dauphin de Risso. On trouve aussi de fausses orques et des baleines pilotes. Nombreuses de ces espèces sont considérées en voie d'extinction.