Bioaddict



Economique et écologique : fabriquez vos bougies bio à l'huile

Publié Le 28 Mars 2014 à 19h36
 
Un photophore, de l'huile végétale, de l'eau, un flotteur, une mèche... voici comment fabriquer facilement et à petit prix vos bougies "maison", écologiques et non toxiques pour la santé.
1/10
 Idée déco : Les bougies à huiles écologiques...
Idée déco : Les bougies à huiles écologiques fabriquées par Laurence Gay. voir son blog : laurencegay.com

La veilleuse est une petite lampe à huile végétale, composée d'un flotteur et d'une mèche en coton. Les bougies à l'huile, comme son nom l'indique, fonctionnent grâce à l'huile alimentaire (colza, tournesol, olive...), qui par capillarité imbibe la mèche et lui permet de s'allumer.

La société " Les Veilleuses Françaises ", une société qui fabrique et commercialise depuis 1838 des bougies à l'huile écologiques, propose tous les éléments pour créer votre veilleuse écologique "maison".

Les veilleuses sont écologiques car tous les éléments (flotteur + mèche) sont recyclables. Elles ne sont pas toxiques pour la santé car il n'y a pas de fumée, ni d'odeur qui se dégagent, contrairement aux bougies à la cire. Enfin elles sont économiques car la flamme peut rester allumée 24 heures.

Comment ça marche ?

1 - Choisissez un contenant évasé, de préférence en verre, dans lequel le flotteur pourra se déplacer librement.

2 - Versez de l'huile végétale dans le contenant (huile d'arachide, de tournesol, de colza, etc.). Ne prenez pas d'huile déjà utilisée ou rance. Sachez que la bougie à l'huile consomme environ 1 décilitre d'huile en 24 heures de fonctionnement.

3- Pour faciliter la manipulation du flotteur, redressez sa languette à la verticale et placez une mèche neuve au centre du flotteur. Posez le flotteur avec sa mèche sur l'huile.

4 - Attendez quelques instants que la mèche soit bien imbibée d'huile (vous pouvez également verser quelques gouttes d'huile sur la mèche), puis allumez- là en évitant de toucher le flotteur avec la flamme de l'allumette pour ne pas le déséquilibrer. La mèche peut maintenant brûler pendant au moins 24 heures...

Les points pratiques concernant l'utilisation :

  • Pour éteindre une mèche qui se consume, il suffit de souffler dessus.
  • Si vous souhaitez rallumer une mèche ayant déjà brûlé, nettoyez-la préalablement en enlevant les résidus noirs carbonisés qui se forment sur la mèche et séchez le flotteur avant de la remettre.
  • Si vous utilisez un contenant volumineux ou profond, vous pouvez le remplir préalablement d'eau, ceci pour éviter d'avoir à mettre une trop grande quantité d'huile. L'huile perd en effet rapidement de ses propriétés une fois qu'elle est en contact avec la lumière, ce qui entraîne une réduction de la durée de vie de la bougie à l'huile. L'eau sert également d'alarme : dès qu'elle entre en contact avec la mèche, celle-ci se met à crépiter, alertant l'utilisateur de la nécessité de remettre de l'huile.
  • Les veilleuses sont d'une parfaite sécurité. En cas de renversement accidentel, elles s'éteignent faute de combustible. L'huile ne risque pas de s'enflammer.

Combien ça coûte ?

La société les Veilleuses Françaises propose : un kit de 4 flotteurs en liège (avec une pince) pour 11,34 euros, et la boite de 20 mèches à 4,14 euros. Pour environ 15 euros, vous aurez ainsi de quoi fabriquer de nombreuses bougies ! Des kits regroupant flotteurs, mèches et photophore sont également proposés à partir de 18,12 euros.

Idée déco : pour vos photophores, recyclez vos pots en verre : pots de confiture, verre à moutarde, bocaux de cuisine, etc...

Plus d'infos sur le site labougieflottante.fr

Romy Heisenberg




Acceuil Biomap
Thermasse Poêles Bois
Hameau de Saizerey Eco-habitat Eco-construction et travaux Voir la fiche