santé

Santé : comment bien utiliser les huiles essentielles ?

Sommaire de cet article :

  1. Les conseils pratiques d'un médecin sur les huiles essentielles
  2. Les huiles essentielles bio pour passer un bon hiver
  3. Quelques recettes pratiques d'huiles essentielles
Afficher le diaporama

Certaines huiles essentielles - toutes disponibles en version biologique - sont particulièrement adaptées aux infections, qui touchent la sphère ORL :

- Le thym vulgaire: s'il existe différentes variétés d'huiles essentielles de thym, toutes possèdent des vertus bactéricides et antivirales exemplaires, tout en tonifiant le système nerveux.

- Le ravensare : originaire de Madagascar, cet arbre à feuilles délivre une huile essentielle aux propriétés bien utiles pour la prévention des affections hivernales : anti-infectieuse, énergisante (sans être excitante) et stimulante immunitaire.

- L'eucalyptus radié : attention, l'eucalyptus déborde de variétés (plus de 700)! L'eucalyptus radié (eucalyptus radiata) est très apprécié en aromathérapie, notamment pour ses vertus expectorantes, anti-virales et anti-inflammatoire sur les voies respiratoires. Pour lutter contre les bronchites, sinusites, grippe, épidémies virales...

[media]

- Le pin sylvestre : offrant une douce odeur de résineux, l'huile essentielle de pin sylvestre possède des propriétés décongestionnantes et purifiantes. Elle présente également des vertus anti-fatigue : un bon ingrédient pour redonner du tonus !

- Le niaouli : les indications de cette huile essentielle sont très nombreuses. Parmi celles-ci, la lutte contre toutes les infections ORL grâce à ses propriétés anti-infectieuses, antibactériennes, anti-virales et expectorantes.

- L'arbre à thé (tea-tree) : cet arbuste (Melaleuca alternifolia) de la famille des myrtacées est un remède traditionnel des aborigènes d'Australie. Tout d'abord anti-bactérienne à large spectre, l'huile essentielle d'arbre à thé est également anti-fongique, anti-virale et stimulante immunitaire.