Colorants mode

Teintures et textiles : gare aux colorants !

Sommaire de cet article :

  1. Teintures et textiles : gare aux colorants !
  2. Des risques allergiques et cancérigènes
  3. Des composés non biodégradables dans l'environnement
  4. Des labels qui restreignent les colorants
L'écolabel européen pour les produits textiles exclut les colorants azoïques qui se clivent en une liste d'amines aromatiques, les colorants classifiés cancérigènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction selon la Directive 67/548/CEE sans oublier les colorants potentiellement sensibilisants si solidité à la transpiration > 4.

Oeko-Tex Standard 100 garantit depuis 1992 l'absence de métaux lourds, de formaldéhydes et fait attention aux contrôles de la nocivité des colorants et aux traitements des eaux usées. Le tissu ne contient pas de substances allergènes. Cet écolabel porte la mention Confiance textile en langue française.

Le Label Contact Peau garantit l'absence de colorants azoïques dangereux.

Si vous préfèrez garder votre vêtement et les teindre vous-même, les teintures écologiques Okonorm (coton, lin, laine, soie, jute, fibrane...) à 30° à la main ou à la machine sont conformes au cahier des charges écologiques textile du GOTS (Global Organic Textile Standard) et au standard Okotext 100.

Emilie Villeneuve

Info +

Depuis le 9 septembre 2003, le décret (n° 2003-866 : relatif aux colorants azoïques dans les articles en tissu et en cuir en contact avec le corps humain) sur l'interdiction d'utiliser certaines amines aromatiques jugées cancérigènes est en application avec une norme européenne, EN 14362, transcrite en droit français sous les deux appellations NF EN 14361-1 et NF EN 14362-2.

La norme NF EN 14362-1 concerne les colorants azoïques accessibles sans extraction, c'est-à-dire ceux qui ne doivent pas être utilisés dans la fabrication ou le traitement de certains produits textiles réalisés en fibres de cellulose (coton ou viscose par exemple) ou fibres protéïniques (laine, soie...).
La norme NF EN 14362-2, quant à elle, concerne les colorants azoïques qui ne peuvent pas être utilisés dans la fabrication ou le traitement de certains produits textiles en fibres synthétiques (polyester, polyamide...) teintées avec des colorants extractibles.

Sources:

Directive 2002/61/CE du Parlement européen et du Conseil du 19 juillet 2002 portant dix-neuvième modification de la directive 76/769/CEE du Conseil concernant la limitation de la mise sur le marché et de l'emploi de certaines substances et préparations dangereuses (colorants azoïques). J Off Communauté Eur ; L 243 , 11 septembre 2002 : 15-18 .

Décret n° 2003-866 du 9 septembre 2003 relatif aux colorants azoïques dans les articles en tissu et en cuir en contact avec le corps humain. J Off répub Fr. 2003 ; 209, 10 septembre 2003 : 15544-45.

" Colorants réactifs dans le secteur de l'ennoblissement textile : pathologies allergiques liées à leur utilisation " Etude de l'INRS, Institut National de Recherche et de Sécurité - Documents pour le médecin du travail n°85 1 trimestre 2001

Elimination des colorants des eaux résiduaires de l'industrie textile par la bentonite et des sels d'aluminium. v10(2) : 233-248 Kacha S., Ouali M.S. & S.Elmaleh Revue des sciences de l'eau 1997

Encyclopédie de sécurité et de santé au travail -  Jeanne Mager Stellman 2000 Bureau International du Travail

" Absorption d'un colorant textile reactif sur un biosorbant non-conventionnel: les fibres de Posidonia oceanica delile " - Canadian Journal of Chemical Engineering, Feb, 2008 by Borhane Mahjoub, Mohamed Chaker Ncibi, Mongi Seffen


" Dossier Technique : Règlementation applicable en matière d'utilisation des colorants azoïques "- IFTH l'Institut Français de l'habillement et du textile

Aida-Inéris site d'information réglementaire relatif au droit de l'environnement industriel développé à la demande du Ministère du développement durable