Bioaddict



Cosmétiques bio DIY : comment bien débuter ?

Publié Le 7 Mars 2018 à 15h52
 
A en croire certains, confectionner ses propres cosmétiques bio est un jeu d'enfant. Cette démarche requiert toutefois quelques connaissances de base pour ne pas jouer les apprentis sorciers. Pour bien débuter, on vous donne quelques clés.
DOSSIER SPECIAL

 

Pourquoi faire ses propres cosmétiques ?

Après tout, pourquoi se fatiguer à faire soi-même ce qui existe déjà en magasin bio ? Il est certain que de nombreuses marques bio telles que Cattier, Melvita et Weleda ont déjà fait leurs preuves quant à la qualité de leurs produits. Malgré tout, nous sommes de plus en plus à vouloir les confectionner nous-même. Pour participer à la tendance "zéro déchet" en évitant les emballages superflus ou simplement pour mieux contrôler la composition des produits que l'on applique quotidiennement sur notre peau. Le DIY ("do it yourself"), loin d'être une mode passagère, est également un très bon moyen de faire des économies sur les produits de base comme le savon et le gel douche. Si la démarche est avantageuse, quelques précautions sont toutefois à prendre pour préserver votre santé et celle de ceux qui utiliseront vos produits.

Les connaissances et ingrédients de base à avoir

Avant de vous engager dans la confection de vos propres cosmétiques, assurez-vous de ne pas avoir d'allergies ou d'intolérances dermatologiques à certaines matières premières, huiles essentielles ou épices. Prenez également en compte que faire ses propres cosmétiques bio "maison" implique d'acheter des matières premières bio, qui peuvent s'avérer plus couteuses et difficiles à trouver dans le commerce. Pour faire vos emplettes, rendez-vous sur des sites spécialisés comme JolieEssence.com ou Aroma-zone.

Inutile de se ruiner pour autant. C'est en cuisine que l'on trouve la majorité des ingrédients pour faire ses cosmétiques "maison". En toute logique, ce qui peut être ingéré peut généralement être appliqué sur la peau sans risque pour la santé (hors exposition au soleil). Ainsi, vous serez amené à utiliser le citron, certifié bio, pour ses facultés antioxydantes et désinfectantes ou encore le bicarbonate de soude pour ses nombreuses facultés anti-odorantes. L'huile de coco pour sa texture et son odeur gourmande ou encore le miel pour ses propriétés antibactériennes sont également des incontournables des cosmétiques DIY. Les épices peuvent également être utilisées pour le maquillage. Ainsi, pour faire une poudre libre ou un fond de teint ultra facile, il est possible d'utiliser du paprika, de la fécule de maïs ou encore du cacao, en les mélangeant avec de l'argile blanche selon le teint de peau. L'argile blanche est aussi un ingrédient de base de la cosmétique naturelle. Elle est cicatrisante, adoucissante et purifiante. Elle permet également d'atténuer les couleurs pour un rendu plus naturel.

Vous avez trouvé la recette qui vous convient ? Une des règles d'or du formulateur de cosmétique est l'organisation et l'hygiène. Il est important de ne pas favoriser le développement de bactéries dans votre préparation. Contrairement aux recettes de cuisine, en cosmétique, vous allez devoir conserver tous vos produits pendant un certain temps. Désinfectez donc tous vos ustensiles à l'alcool non modifié à 70%. Ustensiles que vous aurez patiemment récupérés au préalable (anciens pots et tubes) et moules en silicone que vous aurez achetés en magasin spécialisé.

Bien manipuler les huiles essentielles

Parmi les ingrédients actifs les plus utilisés figurent généralement les huiles essentielles. Les indispensables en cosmétique sont notamment celles de menthe poivré (rafraîchissante), de lavande vraie (cicatrisante et apaisante) ou encore de citron (purifiante). De nombreuses recettes de cosmétique bio tels que les crèmes hydratantes et masques capillaires font intervenir des huiles végétales, des huiles essentielles ou des hydrolats. Généralement, ces actifs sont interchangeables, ce qui fait tout l'attrait de la cosmétique bio personnalisable selon ses goûts et ses besoins. Attention cependant à bien respecter les dosages, ces actifs étant particulièrement puissants. Certaines huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes, aux femmes allaitantes ou aux personnes atteintes d'hypertension. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Et si vous avez quelques réserves à l'idée d'utiliser les huiles essentielles, débutez pas des recettes simples tels que les savons pour les mains ou le corps ou encore les shampoings sans huiles essentielles. De nombreux sites et ateliers existent pour apprendre et créer ses propres cosmétiques. Consultez les sites de Caly Beauty, Friendly Beauty ou encore l'Atelier Green pour trouver des conseils. Concernant les recettes, l'ONG Surfrider Foundation a réalisé un guide pour une " trousse de toilette zéro déchet " disponible sur Youtube et sur son site Ocean Campus.

Une recette simple pour débuter : le savon exfoliant

Que ce soit dans les gels douches, le dentifrice ou le savon industriels non bio, on trouve souvent dans ces produits des microbilles plastique qui finissent dans nos canalisations. A terme, ces particules de plastique polluent nos cours d'eau et océans. Pour mettre un terme à cette pollution, fabriquez votre propre exfoliant bio en suivant cette recette ultra simple :

Etape 1 : faire fondre l'huile de coco à feu doux.
Etape 2 : Lorsque l'huile de coco est fondue ajoutez le marc de café. Puis mélangez jusqu'à obtenir un mélange homogène.
Etape 3 : versez dans des moules en silicones puis laissez refroidir.

Liste des ingrédients :

- 20g de base savon glycérinée bio
- 1/2 cuillère à café de marc à café (Le marc de café permet d'ajouter une propriété exfoliante au savon qui aide à éliminer les peaux mortes. De plus, le marc de café neutralise efficacement les mauvaises odeurs)

A noter : Attention, si le savon est trop abrasif, faites-le refondre au bain marie puis ajoutez de la base pour savon. Si l'odeur vous déplait, vous pouvez ajouter 3 gouttes d'huiles essentielles ou remplacer le marc de café par une autre substance abrasive douce.

Quelques livres utiles pour passer à la cosmétiques bio "maison"

Il existe aujourd'hui de nombreux ouvrages avec des recettes simples qui vous aideront à vous lancer. Voici une sélection pratique :

* Belle, bio et gourmande : 80 recettes de beauté et de cuisine simples et originales de Sophie Macheteau (Editions Vigot)

* 100 recettes de cosmétiques maison réalisé par l'équipe de scientifiques Aroma-Zone, comptant des ingénieurs et docteurs en pharmacie

Je fabrique mes cosmétiques. Des recettes pour tous les budgets. de Sylvie Hampikian (Editions Terre Vivante)

Alicia Munoz