Accueil / Articles / Maison écologique / Désherbant naturel : 7 solutions efficaces contre les mauvaises herbes
jardinpesticides

Désherbant naturel : 7 solutions efficaces contre les mauvaises herbes

Avatar photo

Publié le

Par Bioaddict

Solution idéale pour prendre soin de votre jardin de façon économique tout en respectant les sols et la biodiversité, l’utilisation de désherbants naturels est une alternative écologique à la portée de tous. Nous vous partageons 7 recettes et astuces pour venir à bout des mauvaises herbes.

Pissenlits, chardons, ronces, chiendent… La liste des mauvaises herbes qui envahissent nos jardins est longue. Également appelées adventices, ces plantes sauvages et indésirables peuvent être nocives pour vos plantations et ont souvent un aspect disgracieux pour votre extérieur.

Toutefois, afin de conserver la qualité de vos sols et de respecter l’environnement, il est préférable d’utiliser un désherbant naturel. Ce dernier peut-être tout aussi efficace que d’autres herbicides à base de produits chimiques, dangereux pour la santé et pour la biodiversité. Voici donc 7 solutions écologiques et bon marché pour réaliser votre propre désherbant naturel.

1. L’eau bouillante

C’est probablement le désherbant naturel le plus simple à utiliser chez vous. Après avoir fait cuire des pâtes, du riz ou bien des pommes de terre, votre eau de cuisson sera alors riche en amidon. Vous pouvez donc la verser directement sur les mauvaises herbes lorsqu’elle est encore à une température proche des 100°C. Plus elle sera brûlante et plus le désherbage thermique sera efficace. N’hésitez pas non plus à ajouter du sel pour un résultat optimal.

Cependant, il convient de préciser que l’eau de cuisson ne va pas directement détruire les mauvaises herbes à la racine, ce qui fait qu’elles risquent de réapparaître quelque temps après. Pour contrer cela, il vous faudra répéter le traitement plusieurs fois dans la même saison afin que la plante finisse par mourir.

2. Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude peut s’utiliser de différentes manières en tant que désherbant naturel à partir du moment où sa concentration est supérieure à 2%. Si vous souhaitez vous débarrasser de mauvaises herbes isolées, vous pouvez déposer un peu de poudre directement aux pieds de ces dernières et répéter l’opération une à deux fois par an selon l’efficacité du traitement. Ce sont l’eau de pluie et la rosée qui vont ensuite permettre d’amener le produit jusqu’aux racines et les détruire.

Mais vous pouvez également utiliser le bicarbonate de soude mélangé avec de l’eau chaude (environ 70 grammes pour un litre d’eau) afin de le pulvériser ensuite sur les plantes sauvages qui ont envahi des espaces ne se trouvant pas dans votre jardin ou votre pelouse. En effet, l’usage du bicarbonate de soude comme désherbant naturel peut être efficace mais il risque aussi de détruire vos plantations si vous en diffusez à proximité.

3. Le vinaigre blanc

Utilisé pur ou bien dilué avec de l’eau, le vinaigre blanc peut s’avérer être un désherbant naturel redoutable. Pour faire disparaître les herbes sauvages qui envahissent votre jardin, rien de plus simple ! Il vous suffit de remplir un vaporisateur avec un litre de vinaigre blanc auquel vous pouvez ajouter 50 cl d’eau et, selon ce que vous avez sous la main, du sel, du jus de citron ou bien du savon noir. Pour un effet radical, il est conseillé de pulvériser votre mélange un jour de grand soleil afin d’en décupler l’efficacité.

Le vinaigre blanc est donc à appliquer directement sur les feuilles des mauvaises herbes jusqu’à ce qu’elles finissent par mourir. Attention cependant à ne pas trop en asperger vos sols car même s’il se dégrade rapidement, un usage de vinaigre blanc en trop grande quantité pourrait finir par détériorer la qualité de la terre et tuer les micro-organismes qui s’y trouvent.

4. Les engrais verts

Les engrais verts les plus utilisés comme les graines de moutarde, les trèfles, le sarrasin ou encore l’avoine peuvent vous permettre d’étouffer les mauvaises herbes qui s’éparpillent à l’extérieur de chez vous. Il existe aussi dans les magasins de jardinage des sachets de graines d’engrais vert qui s’adaptent à vos besoins. Pour lutter contre les mauvaises herbes, il s’agira alors de semer des graines dans votre jardin afin que leur développement ait un effet nocif sur les végétaux indésirables. Vous pouvez ensuite couper les plantes obtenues et les laisser au sol pour optimiser les résultats.

De plus, l’engrais vert est aussi très bon pour la qualité de vos sols qu’il va enrichir en même temps qu’il étouffera les mauvaises herbes. Il est donc idéal pour une double utilisation en tant que désherbant et engrais naturel.

5. Le purin d’orties

Grâce à leur concentration en azote, les orties peuvent se révéler d’une grande aide pour venir à bout des mauvaises herbes les plus coriaces. Pour profiter de toutes leurs vertus de façon optimale, nous vous conseillons de faire macérer l’équivalent d’un kilo d’orties préalablement coupées dans dix litres d’eau. Il vous suffit pour cela de mélanger le tout dans un seau que vous pourrez remuer de temps à autre pendant quatre ou cinq jours. À l’issue de cette période, vous pourrez donc récupérer le purin en le filtrant dans un arrosoir ou un vaporisateur, avant d’en répandre sur toutes les plantes indésirables de votre jardin.

Le purin d’orties peut aussi être utilisé comme engrais naturel. Il est donc important de respecter les doses à mélanger afin de bien produire l’effet recherché.

6. Les cendres de bois

Particulièrement efficaces contre la mousse verte, les cendres de bois que vous pouvez récupérer directement dans votre cheminée assécheront ces végétaux parfois envahissants. Il est toutefois recommandé d’utiliser uniquement des cendres de bois naturelles afin de ne pas avoir d’impact négatif sur votre jardin. Leur richesse en calcium et en potassium va néanmoins permettre une action sur le pH du sol et ainsi de prévenir ou limiter l’apparition de mauvaises herbes.

Vous pouvez répéter le traitement plusieurs fois pour faire totalement disparaître des ronds de mousse verte. Cependant, les cendres de bois doivent s’utiliser de façon raisonnable afin de ne pas détériorer la qualité des sols.

7. Le paillage

Pailler le sol peut être une solution efficace pour prévenir l’apparition de mauvaises herbes ou les étouffer sous une couche assez épaisse (au minimum 20 cm) de déchets végétaux tels que des feuilles séchées, de l’herbe coupée ou encore des écorces de bois. Vous pouvez aussi utiliser des cartons à même le sol correctement maintenus, ou bien une bâche en plastique noire, afin que la lumière ne passe pas, que les plantes ne puissent pas pousser et finissent par s’épuiser.

Le paillage en tant que désherbant naturel est donc une bonne technique dont les effets peuvent être visibles au bout de trois mois seulement. Cependant, pour un résultat durable, il est conseillé de réaliser l’opération de mars à octobre.

FAQ

Comment prévenir l’apparition de mauvaises herbes ?

La meilleure façon de prévenir l’apparition de mauvaises herbes est de cultiver un maximum de plantes ou de gazon afin d’occuper l’espace et ne laisser ainsi aucune place pour des végétaux indésirables.

Pourquoi utiliser un désherbant naturel ?

Pour le bien de la planète, de votre santé mais aussi tout simplement de votre jardin et des êtres vivants qui s’y trouvent, il est préférable d’utiliser des produits naturels qui n’impacteront pas ou peu l’environnement et les sols.

Quel désherbant naturel peut-on trouver dans le commerce ?

Vous pouvez opter pour un désherbant naturel à base d’acide pélargonique, un acide gras végétal qui est présent dans les géraniums, le colza, les tournesols, ou encore les rosiers.

Partagez cet article