Bioaddict



Biocarburants 1ère génération : le bilan carbone pas très vert de l'ADEME


Sommaire
1 - Energies renouvelables : la France veut mettre le paquet
2 - Un bilan sur les agrocarburants plutôt mitigé
3 - La bataille des carburants "verts" continue
Publié Le 9 Avril 2010 à 12h27
 
L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie, l'Ademe, a publié hier son rapport très attendu sur les agrocarburants intitulé " Analyse de cycle de vie appliquées aux biocarburants de première génération consommés en France ". Pour France Nature Environnement, qui a participé au comité technique de cette étude, celle-ci fait état d'un " bilan désastreux en terme de gaz à effet de serre ".
Champ de colza

L'ADEME a enfin rendu son étude portant sur les agrocarburants après des mois d'hésitation, le premier bilan ayant été sous les feux des critiques en octobre dernier, notamment des ONG.

Lire "Biocarburants : on nous aurait menti ?"

Cette expertise répond aux recommandations du Grenelle de l'Environnement qui préconise une " expertise exhaustive et contradictoire du bilan écologique et énergétique des biocarburants de première génération " (engagement n° 58). Elle s'inscrit aussi dans un contexte européen.

La Directive " Energies renouvelables " du 29 avril 2009 demande en effet aux Etats membres d'incorporer dans les transports 10 % d'énergies renouvelables produites de manière durable d'ici 2020, avec pour critère une réduction de 35% des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux équivalents fossiles d'ici 2010, puis 50 % en 2017.

La France, qui doit remettre dans quelques mois son Plan d'action national en matière d'énergies renouvelables à la Commission européenne, est résolue à atteindre les 7 % de biocarburants dans les carburants routiers avant la fin 2010, alors que l'objectif européen est de 5,75 %.

Lire "Projet Bio-T-Fuel : les agrocarburants seconde génération vers un futur scandale ? "